LA PRESSE EN PARLE...

 

" Cette Bête ordinaire pose la responsabilité des adultes quant à la protection de l’enfance. . Mais ces thèmes sociétaux apparaissent en filigrane et il n’y a rien de didactique ni de démonstratif dans la pièce qui a la grâce d’une écriture rare. Le spectacle ne s’adresse pas au seul jeune public et la langue crue reste accessible aux adolescents à partir de douze ou treize ans. Cette adéquation entre texte, mise en scène et interprétation mérite le détour. Un sans faute."
Mireille Davidovici / Théâtre du blog / 7 novembre 2019